herminearnaud-fullwhite

29 Juillet 2017

Perreux, France

Bienvenue sur le site du mariage d’Hermine et Arnaud. Nous vous mettons à disposition un ensemble d’informations pratiques afin que vous puissiez être là sans encombre le jour J. Une question sur le lieu, l’hébergement ou simplement à la recherche d’un covoiturage ? C’est ici que tout se passe !

C’EST POUR BIENTÔT
  • 00

    jours

  • 00

    heures

  • 00

    minutes

  • 00

    secondes

Créer un rappel 2017-07-29 16:00:00 2017-07-30 16:00:00 Europe/Paris Mariage d'Hermine et Arnaud Mariage d’Hermine et Arnaud Le Bourg, 42120 Perreux Hermine & Arnaud rndmrlln@gmail.com

LE DÉROULÉ DU WEEK-END

Cérémonie

Notre Dame des Victoires

16:30

Cocktail

Parc du château du Bourg

18:00

Dîner

Orangerie du château du Bourg

20:30

Ouverture du bal

Piste de danse

23:30

Clôture

Quelque part entre la terre et les étoiles

66:66

Début du brunch

Parc du château du Bourg

10:30

Chill-out

Parc du château du Bourg

13:00

Fin du brunch

Parc du château du Bourg

16:00

Tout un programme

Une belle cérémonie

Pour chanter haut & fort notre amour devant Dieu, on compte sur vous tout au long de la célébration de mariage !

Que du beau monde

Nous avons convié notre famille et nos amis. Ils viennent des 4 coins du monde… Il n’y aura que des gens sympas !

Un peu d'amour

Vous partagerez avec nous ce weekend qui promet d’être fort en émotions… Prévoyez-les mouchoirs :’-) #freehugs

Un lieu à notre image

Nous avons déniché un endroit qui devrait vous plaire… Bon, certes un peu loin de tout, mais il a tellement de charmes !

Une grande fête

En plus des incontournables amuses bouches, du gargantuesque dîner et de la farandole de desserts, on vous prépare tout un tas de surprises ;-)

De la super musique !

On vous prépare une playlist des plus mémorables pour vous faire danser jusqu’au bout de la nuit.

Les chants de la célébration

La liste des chants de notre célébration de mariage n’est pas encore arrêtée,
mais en voici quelques uns si vous souhaitez commencer à réviser …!

LE CASTING

Petit curieux !

hermine

Clémentine Jimenez

Amie d’Arnaud à l’origine, elle a, pendant un temps et avec l’aide de Jean-Baptiste, joué les entremetteuses… Depuis, c’est notre couple préféré pour toutes nos sorties !

A la tête d’une chaîne de magasins de vêtements [Act – j’en profite pour faire de la pub], Clémentine me souffle à l’avance les couleurs et les tendances à venir … Pratique pour être totalement IN (et pour être conseillée sur sa robe de mariée…).

Clémentine a suivi une année d’enseignement d’architecture, mais elle accepte les blagues d’urbaniste avec bienveillance… Clémentine a des racines espagnoles que nous avons parfois la chance de partager :  elle fait la meilleur paëlla du monde ! Espagnolo muy facilo !

Anaïs Gonin

Anaïs est la femme de mon grand frère Rémi. Je me souviendrai toujours du jour (enfin plutôt du soir) de leur rencontre : Rémi m’a appelé au milieu de la nuit pour me dire qu’il était aux urgences avec le bras plein de sang, mais il ne semblait pas du tout inquiet. La belle blonde l’avait complètement séduit (ou plutôt anesthésié) !  Et il faut dire qu’elle a rapidement séduit toute la famille par la suite… car elle collectionne les qualités ! Carrément canon, souriante, accueillante, très famille, généreuse… la liste est longue ! Moi j’aime bien boire du vin blanc avec elle <3

Après une escapade de 8 mois à Dubaï, mon frère et Anaïs se sont installés dans le Forez, à Saint Just-Saint-Rambert. L’année 2017 est une grande année pour eux aussi, avec l’arrivée d’une petite fille (ô joie je vais être tata !) !

Anne-Sophie Duchamp

Ah Anne-Sophie ! Une grande histoire d’amitié… Puisqu’elle commence sur les bancs de l’école maternelle, à Solaize ! Nous avons tout partagé : l’école, les goûters d’anniversaire, les croques-monsieur à trois étages de sa maman, le catéchisme (avec cette fameuse photo de notre communion où nous sommes bras dessus, bras dessous, sauf qu’elle m’arrive à l’épaule…), les entraînements et matchs de basket, les trajets du bus scolaire, le collège, le lycée, le baccalauréat (et le jour des résultats où j’ai dû lui confirmer qu’elle avait bien eu son bac avec mention car elle avait peur de mal lire….) !

Mais aussi les hauts et les bas de la vie d’adulte ! Véritable boule d’énergie positive, Anne-Sophie a une personnalité unique. J’ai cessé de compter le nombre de fou-rires… Elle en sait beaucoup (trop) sur moi, et moi sur elle. L’avantage c’est que mon mariage arrive avant le sien !

Marion Bertholon

Tout a commencé en classe de 5ème oeillet…! Nous n’avons pas toujours été dans la même classe, elle étant plutôt scientifique et moi littéraire ; cela n’a pas empêché notre amitié de durer. Installée depuis quelques années à Paris, Marion court souvent à droite et à gauche ; mais elle me réserve toujours un petit créneau (et amène des petits gâteaux) ! Ayant les mêmes goûts musicaux, elle me tient au courant de ses dernières découvertes et ses derniers concerts. A quand le festival des vieilles charrues ensemble ! Et puis j’attends qu’elle se remette à la guitare pour faire de même (oui oui)… Nous partageons également un goût certain pour les voyages. Mais je ne fais pas le poids : chez nous, un pan de mur entier est réservé à ses cartes postales qu’elle nous envoie des quatre coins du monde…

Petit curieux !

969202_616831728327910_386722473_n

Jean-Baptiste Bonin

Notre passion commune pour l’emprisonnement de guêpes dans des verres en plastique a facilité notre rencontre. Nous étions à l’époque en 2ème année d’éco-gestion à l’iae Lyon. Nous avons ensuite appris à nous connaître autour des multiples pintes consommées au Red-House. Nous débrieffions presque chaque soir de nos cours de macro/micro économie tout en refaisant le monde.

Au fil des années, de Jean-Baptiste tu es devenu JB, puis J-B (à prononcer Djibi) avant de devenir M-J (les vrais comprendront). Avec Clémentine, vous avez su me pousser à faire le premier pas vers Hermine au bon moment… Et depuis vous êtes omniprésents dans nos vies, alors merci !

Geoffrey Plasse

Mon binôme. Nous nous sommes rencontrés à la fac, au détour d’un cours de macroéconomie soporifique. Très vite nous sommes devenu inséparable. Nous avions tous deux trouvé notre alter-ego, nous parlions de tout et de rien, nous étions souvent d’accord, c’était en fait assez pratique. Durant 2 ans nous avons tout fait ensemble : les cours, les soirées, la préparation des concours… Nous avons même failli monter une boite ensemble !

Puis, en fin de Licence, ayant été admis dans 2 écoles différentes, nous avons dû apprendre à vivre l’un sans l’autre… (quel déchirement !). Beaucoup de gens nous prennent pour des frères, pourtant physiquement je pense que nous n’avons pas grand chose en commun ! Enfin je vous laisse en juger.

Pierre Morillon

Mon grand frère, tout simplement. Il a depuis toujours été pour moi un modèle. Bel homme, sociable et un plus très famille, j’ai eu la chance de grandir sous son aile. J’ai bien sûr énormément de souvenir en commun avec Pierre mais ce qui a le plus marqué mon enfance / début d’adolescence ce sont ces longues soirées / nuits que nous passions à jouer aux jeux vidéos. Enfin, Pierre jouait, moi je regardais, mais ça m’allait tout à fait. Le lendemain j’étais souvent creuvé, il a toujours été petit dormeur et moi une marmotte. C’est donc sûrement de là que vient mon addiction au café !

Voilà il y aurait tellement de choses à dire que je préfère m’arrêter là et vous laisser le découvrir 🙂 (parlez-lui de cette nuit de 2016, au printemps de Bourges, lorsque je lui ai demandé d’être mon témoin….).

Maxime Monaque

Maxime et moi, c’est une longue histoire. Aujourd’hui barbu, il n’a pas toujours été aussi poilu… Nous sommes devenus potes sur les bancs de l’école primaire Notre Dame à Toulon. A l’époque, nous n’avions pas un poil aux pattes ! Nos mamans étaient alors amies et tu as passé quelques jours chez nous lors de la naissance de ta petite soeur. Ayant découvert notre amour respectif pour les kaplas, la chevalerie et les jeux vidéos, nous sommes devenus dès lors inséparables.

Depuis, tu as d’ailleurs dû passer en cumulé plusieurs années à la maison (dont sûrement quelques mois à patauger dans un ruisseau, à s’endormir devant le Tour de France ou encore à frapper virtuellement sur un envahisseur extraterrestre…). En effet, tu passais un mois chaque été en Auvergne pour y respirer le bon air et comme si cela ne suffisait pas, nous étions l’un chez l’autre tous les week-end le reste de l’année. Ensuite, il y a la période d’internat, le collège à l’Immac (Aubenas), où tu m’as montré qu’un handicap peut conférer bien des avantages dont celui non négligeable d’être bien vu par les dames de la cantine…

Et enfin nous avons grandi, mais ne nous sommes jamais perdus de vue et nous voilà aujourd’hui tous deux sur le point de nous marier…  (avec des vraies filles en plus !) qui l’eût cru !

Alexandre Lambin

Bon Alexandre n’est pas mon témoin. Certes. Mais il fait déjà parti de la famille et mérite tout de même une petite place ici.

Alexandre est grand, musclé, blond … en bref mon antithèse ! Au début nous ne nous apprécions pas trop. Je pense que c’est par intérêt que nous sommes devenu pote (lui souhaitant s’approcher d’une certaine Anne-Sophie et moi afin de décrocher mon premier job étudiant). Mais à force de se côtoyer on a appris à se connaître, à s’apprécier et notre passion commune pour la bière a scellée à jamais notre amitié.

Alexandre a un secret, une identité secrète. Je vous charge de l’interroger pour la trouver. Un indice ? Il y en a des milliers autour de nous, mais personne ne les remarque …

HÉBERGEMENTS

Le propriétaire du Château met à notre disposition une partie de son terrain pour tous ceux qui souhaitent venir avec leurs tentes, camping-cars, caravanes, et autres combis… Rien de tel pour n’avoir aucun trajet à faire avant d’aller se coucher, alors n’hésitez pas !

Pour ceux qui préfèrent un logement plus traditionnel, voici une petite sélection des hébergements environnants (liste non exhaustive !). L’hôtel le plus proche est le Première Classe (moins de 3 km), il propose actuellement des chambres à partir de 29€. N’attendez pas la pleine saison pour réserver…

Hôtel Première Classe

à partir de 29€ / nuit

Voir le site web

Hôtel Campanile Roanne

à partir de 59€ / nuit

Voir le site web

Hôtel Ibis Roanne

à partir de 60€ / nuit

Voir le site web

Hôtel Ibis Budget Roanne

à partir de 44€ / nuit

Voir le site web

Chateau d’Ailly

à partir de 95€ / nuit

Voir le site web

Bâtisse de Jailly

à partir de 90€ / nuit

Voir le site web

LISTE DE MARIAGE

Elle n’est pas encore tout à fait complète, mais vous pouvez dès à présent voir ce que l’on vous a mijoté.

 

VOIR LA LISTE

COMMENT VENIR ?

COVOITURAGE

Beaucoup de départs à prévoir depuis Paris, Lyon et ailleurs, pensez à covoiturer !

Publier un trajet

Vous venez en voiture et avez une ou plusieurs places de disponible ? N’hésitez pas à publier une offre de covoiturage pour l’aller et le retour !

Trouver un covoiturage

Vous ne savez pas encore venir et envisagez de trouver un covoiturage ? C’est très simple il suffit de regarder par ici pour l’aller ou par là pour le retour :-)

TRAIN / CAR

Bien que Roanne puisse vous paraître très loin il existe biens des moyens qui permettent d’y accéder.

En train

Prévoir un passage par Lyon ou Clermont-Ferrand selon d’où vous venez.  On laisse la SNCF ou trainline vous dire ce qui est le mieux ;-)

En car

Les OuiBus, FlixBus et autres GoEuro permettent d’aller à peu près n’importe où pour des tarifs souvent très abordables.

location-icon

Adresses

Eglise Notre Dame des Victoires
42 300 ROANNE

Château du Bourg
42 120 PERREUX

 

email-icon

Nous contacter

hermine.gonin@gmail.com
+33 6 50 57 76 40

morillon.arnaud@yahoo.fr
+33 6 27 69 40 32

 

back to top